Partager sur

Pourquoi mettre en vente son bien immobilier en 2020


Publié le 09 septembre 2020

Le confinement de ce début d’année a été révélateur pour beaucoup de Français. Le manque d’espace, le besoin de nature, et la découverte du télétravail ont motivé de nombreux citadins à changer de lieu de vie. Selon une étude du site Cadremploi, 82% des cadres souhaitent quitter Paris pour une ville moyenne ou une métropole régionale. Même tendance pour SeLoger, qui indique qu’un Français sur trois désire désormais trouver un logement calme, avec un environnement préservé.

Les agences immobilières ont connu une activité soutenue ces derniers mois, notamment dans le Sud-Ouest de la France. Mais comme la crise sanitaire ne leur a pas permis de reconstituer leur stock de biens à vendre, l’offre sur le marché n’est pas suffisante pour satisfaire la demande. La période est donc idéale pour mettre en vente sa maison ou son appartement et bénéficier de cette période de marché vendeur.

Qu’est-ce qu’un marché vendeur ?

Le marché de l’immobilier oscille entre deux courants : acheteur et vendeur. Le marché vendeur définit un marché immobilier sur lequel il y a plus d’acheteurs que de biens en vente. Il est donc à l’avantage des propriétaires qui peuvent tirer parti de la forte concurrence entre les acheteurs. Ceux qui désirent faire une offre ont une marge de négociation moins importante et les propriétaires peuvent se permettre d’être plus regardants, notamment sur le financement de leurs acquéreurs. Si plusieurs acheteurs sont sur les rangs, un bien très recherché peut se vendre très vite dans les meilleures conditions : offre au prix demandé et paiement comptant.

5 raisons de mettre en vente sa maison, son appartement ou son terrain

Un marché résilient

Les vendeurs bénéficient actuellement d’un marché solide. Le nombre d’acquéreurs vous assure une excellente tenue du prix de vente, surtout si votre bien est entretenu et ne demande pas de travaux de rénovation. En effet les acheteurs ont souvent l’argent car ils vendu facilement, mais pas le temps pour des travaux longs. Si votre propriété répond aux besoins de cette période post-COVID, vous pouvez vous attendre à avoir rapidement des offres de qualités. Les acquéreurs eux-mêmes ont conscience de la tendance et ils n’hésitent pas à faire une proposition à la fin de leur visite.

Une demande soutenue

Contrairement aux pronostics des analystes qui prévoyaient une année 2020 difficile pour le secteur immobilier, la demande est actuellement alimentée par plusieurs catégories d’acheteurs. Ceux qui projetaient déjà de déménager avant le confinement concrétisent leur recherche pour effacer ces deux mois d’immobilisation. Ils sont rejoints par des citadins pour qui « c’est maintenant qu’il faut changer d’environnement » du fait de l’urgence sanitaire et d’un besoin de qualité de vie. Quant aux investisseurs, ils sont nombreux à vouloir profiter de l’effet levier généré par les taux d’intérêt actuellement bas qui leur assurent une rentabilité inatteignable avec des placements financiers traditionnels. La rentabilité brute moyenne d’un investissement immobilier à Pau s’est ainsi établie à 7,30 % en 2019.

Des taux d’intérêt bas... pour l’instant

Les taux, historiquement très bas, ont dopé le marché immobilier ces dernières années et restent un moteur puissant à l’appui de ce marché vendeur. Que ce soit pour les prêts ou les assurances, les emprunteurs peuvent bénéficier de conditions financières très favorables entraînant une augmentation de leur pouvoir d’achat immobilier. S’il est bien sûr impossible de prévoir quand ces taux reprendront le chemin de la hausse, celle-ci se fera graduellement en laissant de la visibilité aux candidats emprunteurs.

Toujours des incertitudes économiques

Si le contexte actuel est favorable aux propriétaires, la hausse continue des prix au mètre carré n’est pas gravée dans le marbre. Dans les zones où l’offre est importante, souvent en constructions neuves, les prix sont susceptibles de ne plus augmenter voire de baisser pour écouler les stocks.

Les incertitudes économiques pèsent notamment sur la capacité des banques à prêter aux ménages aux dossiers fragiles. En cause, le niveau bas du taux de l’usure qui exclut mécaniquement les dossiers pénalisés par une assurance-crédit élevée, mais aussi le durcissement des conditions d'octroi décidé en décembre 2019 par le Haut Conseil de stabilité financière. 

Ces deux facteurs pourraient à terme restreindre l’accès à l’achat immobilier pour de nombreux ménages, notamment les primo-accédants. Or si le nombre d’acquéreurs baisse, la demande diminue et les prix s’en ressentent. Les propriétaires ont donc tout intérêt à mettre en vente dès maintenant plutôt que d’attendre et de risquer de trouver un marché déclinant.

Les compétences accrues des agences dans le digital

En tant que vendeur, si vous craignez que les restrictions sanitaires n’affectent les visites de votre bien, soyez rassuré ! Dans le contexte actuel de nombreuses agences ont investi dans des technologies facilitant l’accès virtuel à leur catalogue. Et avec la généralisation des services de tiers de confiance pour la signature dématérialisée des mandats et des offres, elles possèdent désormais tous des outils de pointe pour vendre efficacement, même à distance. Grâce à ces technologies les acquéreurs potentiels peuvent découvrir les biens et se positionner sans avoir à se déplacer.

En conclusion, si vous souhaitez mettre votre bien en vente il est conseillé de profiter du marché actuel plutôt que de spéculer sur une hausse qui pourrait tarder à arriver !

Nos agences


1 Avenue des lilas
64000 PAU

26 rue du général Ducournau
64300 ORTHEZ
agence@sogeo.immo

numéro unique

+33 (0)6 64 64 87 47

suivez nous sur